Alcool au volant – Avocat à Bruxelles

Vous avez été contrôlé par la police sur le chemin du retour d’une soirée trop arrosée et vous étiez en état d’intoxication alcoolique (taux d’alcoolémie trop élevé) ou en état d’ivresse ? Vous avez subi un retrait de permis immédiat en raison de votre état d’ivresse?  

Votre avocat, Me DECERF, spécialisé dans les infractions routières et en matière d’alcool au volant, peut vous recevoir rapidement au sein de son cabinet à Bruxelles pour vous préparer à la meilleure défense possible devant les tribunaux de police de Bruxelles, Hale, Vilvoorde, Nivelles et partout ailleurs en Belgique

Elle peut également vous aider, avant même le début des poursuites, à récupérer si c'est possible votre permis et à préparer votre comparution devant les tribunaux de police belges.

Conduite sous influence (drogue ou taux d’alcoolémie élevé), alcool au volant et état d’ivresse à Bruxelles, à Nivelles, à Halle, à Vilvorde ou ailleurs en Belgique. Besoin d’un avocat ?

L’alcool au volant est l’une des causes majeures des accidents de circulation en Belgique. C’est pour cette raison que le législateur belge a décidé de les sanctionner aussi sévèrement.

Un taux d’alcoolémie trop élevé peut parfois avoir de très lourdes conséquences : déchéance du droit de conduire, obligation de repasser les examens du permis de conduire, amendes et parfois même la prison.

Votre avocat compétent en cas d'alcool au volant basé à Bruxelles peut vous donner de premiers conseils précieux pour vous éviter de trop lourdes sanctions.

Si vous êtes poursuivi pour alcool au volant et cité à comparaître devant les tribunaux de police de Bruxelles, de Flandres ou de Wallonie, votre avocat Me DECERF peut vous défendre dans les deux principales langues nationales.

Quelles sont les peines applicables pour une conduite sous l’influence de l’alcool ? Quelle est la différence entre un taux d’alcoolémie trop élevé et un état d’ivresse en Belgique ? (Bruxelles, Flandres et Wallonie) ? Comment votre avocat peut-il vous aider ?

L’état d’intoxication alcoolique doit être distingué de l’état d’ivresse.

Un conducteur en état d’intoxication alcoolique ne sera pas nécessairement considéré comme étant en état d’ivresse.

L’état d’ivresse est apprécié au cas par cas. Il peut être défini comme étant l’état d’une personne qui, après avoir consommé de l’alcool, n’est plus en mesure de contrôler de façon permanente ses actions.

Pour estimer l'état d'ivresse, des critères subjectifs sont pris en compte par les policiers. La personne contrôlée a-t-elle une élocution claire? Titube-t-elle? Tient-elle des propos incohérents? Son haleine sent-elle l'alcool?

S’il est constaté qu’un conducteur a un taux d’alcoolémie trop élevé et qu’il se trouve en plus en état d’ivresse, c'est à dire qu'il est considéré par la police comme un danger pour lui-même et pour les autres, une peine supplémentaire et distincte sera prononcée à son encontre.

Il faut remarquer que, si le taux d’alcoolémie est incontestable, par contre votre avocat compétent en cas d'alcool au volant, Me DECERF, peut vous aider devant les tribunaux de police belges (Wavre, Nivelles, Bruxelles, Louvain, Hale, Vilvorde) à solliciter un acquittement pour l’état d’ivresse, notion plus variable et plus subjective, et vous éviter ainsi de subir une double peine.

La conduite en état d’ivresse est sanctionnée de peines d’amendes allant de 1.200 euros à 12.000 euros ainsi que d’une déchéance du droit de conduire obligatoire, d’un mois minimum.

Les peines prévues pour l'intoxication alcoolique au volant varient quant à elles en fonction du taux d’alcoolémie contenu dans le sang au moment du contrôle.

Vous pouvez utiliser le lien suivant pour calculer vous-même votre taux d’intoxication alcoolique : http://www.aide-alcool.be/calcul-d-alcoolemie

Lorsque la concentration d’alcool dans le sang est supérieure ou égal à 0,5 ‰ et inférieur à 0,8 ‰ : la loi prévoit une peine d’amende pouvant aller de 150 à 3.000 euros et une déchéance du droit de conduire.

Lorsque la concentration d’alcool dans le sang est supérieure ou égal à 0,8 ‰ mais inférieur à 1,6 ‰ : le législateur a prévu une peine d’amende de 1.200 à 12.000 euros et une déchéance du droit de conduire.

Lorsque la concentration d’alcool dans le sang est supérieure ou égal 1,6  : vous subissez un retrait de permis immédiat de 15 jours minimum, et le juge peut vous condamner à une peine d’amende de 1.200 à 12.000 euros et une déchéance du droit de conduire

Comment votre avocat, Me DECERF, peut-il vous aider en matière de roulage, en cas d’alcool au volant devant les tribunaux de police de Bruxelles, de Nivelles, de Halle, de Vilvorde ou ailleurs en Belgique?

Votre avocat plaidera pour vous éviter un retrait de permis trop long, solliciter l’octroi d’un sursis de la part du tribunal ou demandera votre acquittement si vous contestez les faits qui vous sont reprochés.

Contact

Consultez également :

c